L’App’éro #14

lappero-14Alors, ouais, l’App’éro est à la méga-bourre, vous avez tout à fait raison. Et comme cela risque d’être le dernier numéro pour une période indéterminée, je vous ai fait une petite sélection de tous les titres qui m’ont tapé dans l’œil ces dernières semaines. De quoi vous occuper jusqu’au prochain épisode ! (s’il y en a un.)

Comme pour le numéro 10, cet App’éro sera divisé en deux parties, publiée chacune à une semaine d’écart !

* * *

the-room-0Coup de cœur : The Room 3

Si vous ne connaissez pas encore la série The Room de Fireproof Games, je vous envie, bande petits veinards. Car on tient là ce qui se fait de mieux en matière de jeu d’aventure sur mobiles et découvrir cette série fait partie de ces petites douceurs qui ne se dégustent qu’une seule fois par existence (je suis grandiloquent si je veux).

Entièrement pensés pour le tactile, les Room sont des jeux d’aventure centrés sur les puzzles, se rapprochant plus d’un escape-room (de luxe) que d’un Baphomet/Runaway. Ils se déroulent dans un décor sombre et gothique, à propos de dimensions parallèles et de machines aux finalités inconnues. Le titre évoque autant Lovecraft que la série Myst dans ce sentiment d’inquiétante étrangeté qui se dégage des ces deux univers.

L’originalité de ce troisième épisode est de proposer des puzzles imbriqués les uns dans les autres, assurant une meilleure cohérence de l’aventure (contrairement aux autres où les puzzles étaient déconnectés) tout en fluidifiant une progression déjà parfaitement dosée. Le jeu affiche une plastique irréprochable : réalisés dans une 3D hyper-détaillée et dotés d’un sound-design soigné, les Room sont clairement dans le haut du panier des productions mobiles, tout en gardant une identité et une fraîcheur propres aux productions indépendantes. L’un des must-play de cette fin d’année.

 the-room-three-1 the-room-three-2

►The Room 3 est développé par Fireproof Games et il est disponible sur l’App Store pour 4,99€ (version Android à venir).

* * *

progress-to-100-0Progress to 100

Peut-on faire titre plus transparent que Progress to 100 ? Le but est donc d’atteindre 100 (%) du jeu au travers de micro-jeux au look minimaliste, tirant partie de toutes les fonctionnalités de votre mobile : faites glisser deux doigts sur l’écran, chantonnez dans le micro, tournez votre appareil dans tous les sens grâce au gyroscope, appuyez avec votre nez… La DA est épurée (deux couleurs, quelques lignes de texte), mais le jeu de Ludosity (Ittle Dew, Card City Nights…) est doté d’une bande-son de haut vol qui lui donne un cachet certain. Progress to 100 est une courte expérience très sympathique, dont l’immense qualité est qu’elle vous donnera l’air parfaitement idiot dans les transports en commun. Une curiosité à essayer.

 progress-to-100-1 progress-to-100-2

►Progress to 100 est développé par Ludosity et il est disponible uniquement sur l’App Store pour 2,99€.

* * *

a-blind-legend-0A Blind Legend

Développé par Dowino, A Blind Legend est un jeu d’aventure strictement sonore, à la manière d’un Papa Sangre ou The Nightjar : rien sur l’écran et tout dans les oreilles, grâce à l’impressionnante technique du son binaural (qui permet de spatialiser le son de manière « naturelle », comme dans la vraie vie véritable). On incarne un chevalier aveugle guidé par sa fille dans une quête pour retrouver sa femme, enlevée par un vil régent. Vous l’aurez sûrement remarqué grâce à ce résumé, l’histoire et l’univers sont clairement les points faibles de cette production francophone, recyclant un récit de « damsel in distress » rebattu dans un univers médiéval-fantastique déjà vu (entendu ?) mille fois ailleurs. Toutefois, je ne saurais que vous recommander chaudement d’essayer ce titre singulier, ne serait-ce que parce qu’il est le seul représentant du genre entièrement en français, contrairement à Papa Sangre et consorts, et qu’il est gratuit (attention à ses micro-transactions un brin cracra, cela dit).

 a-blind-legend-1 a-blind-legend-2

►A Blind Legend est développé par Dowino et il est disponible gratuitement sur l’App Store et le Google Play Store.

* * *

lifeline-2-0Lifeline 2

Suite plus ou moins directe de Lifeline, ce second épisode change radicalement d’univers : on passe de la hard SF façon Alien à un univers contemporain, baigné de magie noire et de mythes lovecraftiens. Le concept reste le même, soit une fiction interactive en « temps réel » qui peut se jouer directement dans les notifications de votre téléphone (ou de votre Apple Watch). Cependant, tout qui faisait tout l’intérêt du premier, son minimalisme et ses courtes sessions, semble s’être malheureusement perdu en route : l’histoire est plus longue (trop, peut-être), les choix plus nombreux (mais sans véritables conséquences, pour la plupart), et l’univers surchargé de détails inutiles ; tout cela concourt à un sentiment général de « too much« , ainsi qu’à une lourdeur dans les interactions avec Arika (qui balance ad nauseam des références geeks et des clins d’œils à la culture pop) ; bref, à l’instar de cette phrase qui s’étire absurdement en longueur, Lifeline 2 est une expérience bien trop chargée pour être complètement recommandable. À moins que le décor SF soit un obstacle indépassable à votre goût, jouez plutôt à Lifeline premier du nom.

 lifeline-2-1 lifeline-2-2 lifeline-2-3

►Lifeline 2 est développé par 3 Minutes Games et il est disponible sur l’App Store et le Google Play Store pour environ 3€.

* * *

five-card-quest-0Five Card Quest

Le nouveau jeu de Rocketcat Games (Mage Gauntlet, Wayward Souls) est un rogue-like concentré, réduit à sa plus simple expression. On enchaîne l’exploration de salles au contenu aléatoire sur une carte sommaire, on combat des hordes d’ennemis au tour-par-tour et on choisit d’intégrer ou non des personnages aux classes distinctes (archer, mage, rogue…) à son équipe. Le système de combat est ce qui donne son titre au jeu : chaque tour permet de jouer une carte parmi cinq, chacune représentant une capacité d’un des personnages. La zone de combat est divisée en trois lignes horizontales, avec les ennemis qui préparent leurs attaques sur plusieurs tours (les mages restent au fond, les combattants s’approchent progressivement…). Ajoutez à cela une permadeath de vos personnages, l’absence de régénération des PV entre les combats et une difficulté générale assez élevée, et vous obtenez un jeu sacrément prenant, bien qu’un peu déséquilibré. Les développeurs patchent régulièrement leur titre avec des équilibrages concernant les affrontements.

 five-card-quest-1 five-card-quest-2 five-card-quest-3

►Five Card Quest est développé par Rocketcat Games et il est uniquement disponible sur l’App Store pour 2,99€.

* * *

chesh-0Chesh

Vous n’aimez pas les échecs ? Cela tombe très bien, moi non plus ! Et Chesh n’a finalement pas grand chose à voir avec ce sport réservé à une élite de russes avec un QI OVER 9000. On pourrait même le qualifier d’arcade-chess. Ou de rogue-chess. Chaque partie ne dépasse pas les cinq minutes, les pions et leurs mouvements sont aléatoires et l’on peut configurer sa partie à chaque démarrage (taille du plateau, nombre de pièces, objectif…). Chesh est un jeu nerveux, où il faut jouer vite et agressif : chaque pièce perdue vous coûte un point de vie (sur 10) et si vous perdez vos deux rois/reines, c’est le game over. À noter que les pièces ont un nombre d’utilisation limité avant de s’autodétruire et qu’elles peuvent manger une pièce de son propre camp. Ce détail semble complètement débile pour un jeu d’échecs, mais il prend tout son sens quand on sait que dès qu’une pièce est sélectionnée, on est contraint de la jouer, y compris quand son mouvement vous fera croquer l’un de vos pions. Très amusant contre une IA, parfois redoutable, Chesh trouve tout son intérêt avec son mode multijoueur, en local comme en ligne.

 chesh-1 chesh-2 chesh-3

►Chesh est développé par Damian Sommer et il est uniquement disponible sur l’App Store pour 4,99€.

* * *

À la semaine prochaine !

Go-Ichi

  • Biglova16/12/2015 à 11:17Permalink

    J’ai toujours envie de prendre toutes les app quand je lis tes articles c’est relou ! :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *