Interview : Nerdz – M. Poulpe (DarkAngel 64)

Dans la suite logique des interviews des acteurs de la série Nerdz, après Didier Richard (alias Jérôme) et Davy Mourier (pour Régis-Robert), voici M. Poulpe (dans le rôle de DarkAngel 64, dit plus communément Dark) qui a bien voulu répondre à nos questions.

Nerdz la série c’est fini ! La quatrième et dernière saison vient de clôturer en beauté cette belle aventure et vous pouvez retrouver tous les épisodes sur le site d’Ankama en VOD ainsi que des vidéos exclusives en attendant la sortie du coffret DVD à la rentrée, fin septembre exactement.

N’oubliez pas également le blog de la série qui vous livre tous les secrets à ne pas manquer : http://nerdz.over-blog.net

Pour finir, on retrouvera tous les acteurs de Nerdz en dédicace aux quatre coins de la France lors de la sortie du DVD, donc n’hésitez pas à aller les voir s’ils passent près de chez-vous.

– Interview de Monsieur Poulpe –

Le Mag Jeux Vidéo : Dans la série il est souvent question de jeux vidéo, comment est-ce que vous avez fait pour choisir quel jeu allait être lié à tel ou tel épisode ? C’était le jeu du moment ? Un jeu qui collait particulièrement bien au scénario ? Un hasard ? Une envie ?

Monsieur Poulpe : Ca dépend énormément. Quand on parle de Nerdz c’est difficile de dire qu’il y a eu des règles d’écriture. Soit on décidait à l’avance qu’on voulait faire des gags par rapport à un jeu précis (lié à l’actu ou non), souvent un jeu qu’on affectionnait ou qui représentait un type de geek (jeux de rôles, jeux musicaux, jeu violent, etc), soit Clément, notre ingénieur du son, mettait le son d’un jeu qui collait à l’ambiance de la scène. Y a jamais trop eu de galère par rapport aux choix des jeux.

Par contre, je me souviens que le plus dur c’était que je devais faire semblant de jouer aux jeux pour la caméra sans avoir de console ni de télé au bout de ma manette. Pour le 1er épisode de Nerdz j’avais fait n’importe quoi avec ma manette et les fans avaient grillés direct le truc. Du coup j’ai dû « jouer » aux jeux sans jamais y jouer pendant 4 saisons. Puis Clément se faisait chier à caler les bruits de jeu sur mes mains. Un travail de taré pour un petit détail dans la scène, mais qui rend la chose crédible, vu que personne ne fait attention à ça.

LMJV : Quel est ton parcours personnel en tant que gamer ?

M.P. : J’ai commencé par Pong, sans rien comprendre à ce qui se passait sur ma télé. Puis j’ai eu la NES avec le robot qui joue avec toi (c’était mon meilleur ami), puis j’ai eu la megadrive sur laquelle je me suis beaucoup plus éclaté avec micromachines 95&98 qui étaient incroyables. J’ai ensuite acheté la N64 juste pour GoldenEye, une vraie tuerie. J’ai ensuite passé beaucoup de temps sur PC avec Counter-Strike et sa flopée de mods. Puis les GTA-like sont arrivés et le virus m’a choppé pour la vie.
Du coup, si on peut résumer mon parcours, on peut dire que j’aime beaucoup les jeux violents.

LMJV : Quels sont tes 5 jeux préférés de tous les temps et pourquoi ?

M.P. : Allez hop je dirai GTA4 qui était complètement fou à tous les niveaux et amène une vraie réflexion sur notre société entre deux trucs glauques, puis Assassins Creed 2 pour transcender le concept du gta-like, puis GTA3 San Andreas pour ce côté RPG et cette durée de vie de ouf, puis Fallout2 le meilleur rpg de ma vie, et enfin Left4Dead qui tient quand même pas mal du génie. C’est quand même fou d’éprouver de la vraie tendresse pour les 4 héros de Left4dead dès qu’on y pense.

LMJV : Y-a-t-il un jeu qui récemment t’as marqué, t’as plu ? Lequel ?

M.P. : Portal 2 est un vrai chef d’œuvre, surtout que ça n’a rien à voir avec les jeux violents que j’aime d’habitude.

LMJV : Revenons un peu à la série : Nerdz c’est fini, ou disons plutôt que votre travail sur la série est terminé et que la série continue son chemin toute seule. Quel est ton ressenti sur les 5 ans passés sur Nerdz ? Comment la série a-t-elle évolué d’après toi et qu’est-ce que tu en retiens de mieux ?

M.P. : Alors Nerdz n’est pas vraiment fini pour nous, parce qu’on va accompagner le dvd de la saison 4 qui sort en septembre, donc Nerdz va nous occuper pendant une petite année encore.

Sinon ces 5 ans bah.. Ces 5 ans m’auront complètement transformé. J’ai surtout appris avec Nerdz comment faire une série TV de A à Z. Ca peut paraitre con dit comme ça, mais j’ai appris à écrire des dizaines et des dizaines d’épisodes qui se suivent, à faire évoluer des personnages sur 5 ans, j’ai appris à tenir le même rôle en tant que comédien et lui apporter des variations dans le jeu, et puis j’ai appris à gérer le milieu de la télévision. Et surtout ça m’a appris ce que je voulais vraiment faire dans la vie : raconter des histoires. Avant Nerdz je pensais que je voulais être comédien, réalisateur, etc.. En fait pas du tout. Mon truc c’est raconter les histoires, et j’en ai raconté une pendant 5 ans. Ca fait long pour une histoire, il faut savoir s’arrêter.

Je suis très fier de voir comment le public s’est approprié la série, de voir passer Nerdz sur les sites de téléchargement, de voir des cosplays de darkangel64 dans les conventions. Je trouve ça génial que des gens se soient reconnus dans cet ovni qu’est nerdz. Et j’espère que beaucoup d’autres générations futures seront salies par cette série.

LMJV : Quels sont tes projets maintenant ?

M.P. : J’ai monté un groupe, Les Rois de la Suède, je suis en train d’écrire un 2ème album en ce moment même. J’assiste au montage de la 2ème saison de ma série Karaté Boy qu’on vient tout juste de terminer de filmer, on commence également l’écriture de la BD Karaté Boy, et début septembre je reprend mon émission J’irai Loler sur vos tombes.
J’ai donc déjà beaucoup de projets concrets, mais comme on est un peu foufous, on démarre un nouveau truc avec Davy qui nous excite énormément, un vieux rêve de gosses : une émission à sketchs. Mais ça veut dire énormément de boulot et énormément d’organisation pour gérer tout ça. Du coup je vais m’acheter un lave-vaisselle.

LMJV : Qu’est-ce que tu as envie de dire à tes fans ? A ceux qui vous ont soutenu depuis le début ?

M.P. : A mon public ? « Continuez ! Vous avez tout à fait raison ! Surtout les filles ! »

Bien entendu, je suis super heureux qu’ils se reconnaissent dans ce que je fais, et je trouve ça ultra motivant de continuer dans cette voie là. Bizarrement je ne considère pas trop mon public comme des « fans », mais plus comme d’autres perdus qui entrent dans le chapiteau bizarre qu’est mon crâne. Mais par contre faut s’essuyer les pieds avant d’entrer.

LMJV : Merci beaucoup et bonne continuation !


– Retrouvez Mr Poulpe sur : http://monsieurpoulpe.over-blog.com ou sur http://www.facebook.com/pages/Monsieur-Poulpe/7892632970?ref=ts et Twitter : http://twitter.com/Monsieur_Poulpe
– Dans l’émissions : J’irais Loler sur vos tombes et pour son groupe : http://www.lesroisdelasuede.com

Photos ©Ankama ou issues du ©blog de la série.

.

[ad#Ban gros bloc ]

  • jooojooo10/08/2011 à 16:13Permalink

    Nerdz va me manquer merci a monsieur poulpe et tous le monde derrière pour cette série extraordinaire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *