Gamingday : Coup de gueule contre la collection Assassin’s Creed d’Hachette !

Jeux vidéo et figurines sont étroitement liés depuis de nombreuses années. Nombreuses sont les séries qui proposent régulièrement de nouvelles figurines de toute beauté, de toutes les tailles, et à tous les prix ! Ubisoft en fait régulièrement de magnifiques, mais cela pourrait vite changer avec sa nouvelle collaboration avec Hachette.

Alors qu’Ubisoft propose depuis longtemps des produits dérivés officiels Assassin’s Creed, il est un peu surprenant de voir l’éditeur confier des figurines sous licence officielle à Hachette. On peut y voir une volonté d’ouvrir sa série à un plus large public qui a des moyens plus limités. Dans ce cas, Hachette (ou Altaya) est un choix judicieux car il y a de nombreuses collections de figurines avec fascicules qui sont, il faut l’avouer, plutôt réussies compte tenu du prix demandé.

Je me réjouissais donc d’acheter le numéro 1, Altaïr, au prix de 2,50€. Déjà, cela a fait tilt ! Le prix est plus élevé que d’habitude : j’achète généralement les numéros 1 au prix de 1-2 € donc c’est déjà plus cher. Ensuite, le prix augmente plus vite : le numéro 2 est à 7,99€ ! D’habitude c’est 5-6€. On sent la licence officielle Ubisoft ! Passons et parlons de la figurine d’Altaïr, qui a été, pour moi, une grande déception. Petit coup de gueule en vidéo :

 

Je ne m’attendais pas à une figurine exceptionnelle car j’achète régulièrement des figurines de ces collections par curiosité et je sais qu’on en a pour le prix. Mais elles sont très souvent sympa comme celles des Schtroumpfs, AstérixOne Piece ou Olive et Tom. Pour Assassin’s Creed, je ne suis pas content du tout ! Dans le fascicule, la photo de la figurine d’Altaïr est différente de la mienne. Sur la photo, on voit nettement des détails peints en gris aux épaules, semblant simuler les décorations de l’habit d’Altaïr. Sur ma figurine, aucune peinture grise. On dirait même que la peinture a été grattée au couteau car il y a une sorte de défaut gênant et bien visible à l’œil nu.

Les taches de peinture sont nombreuses sur la figurine : ça sent la peinture à la main appliquée à la hâte ! D’où quelques débordements par-ci par-là, comme par exemple de la peinture marron (la ceinture) à l’intérieur d’un des bras, là où la tunique doit être parfaitement blanche. C’est un peu visible, tout comme les nombreuses petites cloques dans la résine, mais bon on n’y peut pas forcément grand-chose. Sauf que cela rajoute des imperfections là où il y en a déjà pas mal. En plus de ces défauts de finition, on dirait que le bras droit d’Altaïr a été creusé avec un couteau car il présente deux entailles étranges qui n’ont pas lieu d’être. Même le socle n’a pas été épargné et présente lui-aussi un gros défaut, comme s’il avait pris un coup.

Je n’ai jamais vu de collection tirée d’une licence aussi célèbre avec autant de défauts, même dans ces collections à bas prix. Cela brise l’image d’Ubisoft qui propose des figurine de qualité, car elles sont sous licence officielle. Comment Ubisoft fait pour autoriser des horreurs pareilles ? Je vous conseille donc d’ignorer cette collection Assassin’s Creed d’Hachette et de garder votre argent soit pour les figurines vendues par Ubisoft soit pour d’autres collections bien plus satisfaisantes.

D’ailleurs, les amoureux de figurines pourront bientôt aller à Paris voir une exposition intéressante. On vous en parle très bientôt !

  • Lemaitre20/09/2017 à 18:38Permalink

    Pour 2 euros il y a des défauts ,mets 30€ elle sera parfaite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *