Événement Post E3 Nintendo : premières impressions sur Super Mario Odyssey

Comme l’année passée, nous avons été invité à l’événement post E3 de Nintendo pour mettre la main sur certains titres présentés à l’E3. Véritable surprise depuis l’arrivée de la Switch, le très alléchant Super Mario Odyssey s’est laissé toucher par nos petites mains expertes. Par ici pour la suite !

C’est encore une fois dans un cadre somptueux – la villa Emerige dans le XVIème ! – que la prochaine aventure de Mario était jouable. Après y avoir joué aussi bien sur la tablette de la Switch que sur un grand écran, tout ce qu’on peut dire c’est que si vous avez aimé Super Mario 64 et Super Mario Sunshine, ces deux titres ne sont rien en comparaison de Super Mario Odyssey !

Un Mario à plusieurs casquettes

La Princesse Peach a une nouvelle fois été enlevée. Mario doit donc parcourir le monde et récolter des lunes pour alimenter son vaisseau, l’Odyssée, afin de secourir sa belle. Les niveaux s’apparentent à de vastes mondes plus ou moins ouverts qui fourmillent de surprises ! Par exemple, dans la ville de New Donk City, Mario peut s’approcher des habitants et leur parler, participer à des mini jeux, comme sauter à la corde ou grimper partout et tout fouiller. Bien entendu, il y a des objectifs scénarisés ou non, pour varier les plaisirs. C’est beau, et surtout, le level design permet à Mario d’exploiter au mieux ses nouvelles capacités.

Il y a plusieurs façon de récolter les précieuses lunes, et toujours un tas de pièces à trouver. En plus des jaunes, il y a 100 pièces violettes par niveau.

En effet, dans sa nouvelle aventure, sa casquette est rudement mise à contribution : lancer de chapeau, saut de chapeau (en plus de l’attaque rodéo) et chapimorphose viennent élargir l’éventail de coups de notre plombier préféré.

Lancer la casquette permet de vaincre les ennemis, mais aussi de détruire des objets et d’activer des interrupteurs spéciaux, permettant de se déplacer dans des lignes électriques ou de transformer une simple tige en une perche pour faire des sauts démesurés. Ce titre semble déjà énorme, et le niveau de démo de New Donk City le prouve déjà bien. Mais les surprises sont bien plus nombreuses !

Un vrai Mario en 2D en 3D !

Le Royaume Champignon compte toujours des déserts torrides avec des pyramides sournoises et ce niveau était l’occasion de tester un hommage aux premières aventures du héros. Parfois, pour progresser, on trouve un tuyau pixelisé qui envoie Mario sur des surfaces en 2D, afin d’avancer à l’ancienne, en reprenant son vieux look pas sexy ! On adore !

La casquette, prénommée Cappy, peut aussi, quand elle est envoyée sur des objets ou des ennemis, en prendre le contrôle. Il est assez amusant d’envoyer Cappy sur un Bullet Bill et, ensuite, de voler au-dessus des fossés pour aller chercher une précieuse lune. On nous promet même d’incarner un T-Rex, énorme !

Des contrôles à deux mains

Chose assez surprenante pour une aventure de type bac-à-sable, il faut tenir un Joy-Con dans chaque main. On s’attendait à les utiliser sous forme de manette traditionnelle, mais non. Et cela n’empêche même pas de jouer correctement ! Sauter, rebondir, attaquer se fait sans effort, mais la démo était peut-être un peu courte pour se faire une idée exacte des contrôles. En revanche, que ce soit sur grand ou petit écran, Super Mario Odyssey semble beau, fluide, grand et passionnant !

Aussi beau que bon !

À prendre dans tous les sens du terme ! Si après avoir mis nos mains sur ce futur hit, on le trouve vraiment très prometteur, Nintendo avait pensé à faire un énorme clin d’œil à sa mascotte en se dirigeant vers le buffet. De magnifiques gâteaux, décorés pour l’occasion, attendaient ceux qui se risquaient à y aller. Ils étaient délicieux, même si certains n’avaient pas compris qu’ils se mangeaient et se contentaient de les regarder ! Au passage, une petite pensée pour les traiteurs qui ont préparé le buffet et qui étaient très sympathiques, tout comme le staff d’ailleurs.

À nouvelle aventure, nouveaux amiibo

Bon, il faut avouer que Nintendo commence à bien saturer le marcher de ses figurines interactives, mais quand on voit les amiibo qui vont accompagner la sortie du jeu, on ne peut que vouloir les acheter ! Super Mario Odyssey, prévu pour le 27 octobre 2017, sera également compatible avec certains amiibo déjà sortis, mais de nombreux joueurs vont craquer pour Mario & Co en tenue de mariage ! Scanner les amiibo offrira des avantages dans le jeu et permettra même de débloquer des costumes pour Mario !

NDLR : Pour prendre des photos, il fallait absolument respecter une règle fondamentale consistant à montrer la borne ET un joueur, c’est pourquoi l’écran parait toujours loin et n’est pas très visible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *