E3 2017 : Les temps forts du PC Gaming Show

Après la conférence Devolver (aussi brève que totalement parodique) et la keynote Intel (dédiée au hardware et à l’esport), c’est au PC Gaming Show de prendre le spotlight de cet E3 2017. Toujours présentée par Sean « Day 9 » Plott, espérons que cette troisième édition aura su tenir compte des critiques passées et proposer un show concis, rythmé et avec des annonces exclusives (allez, Half Life 3 et on en parle plus).

Tour d’horizon des temps forts de cette conférence dédiée au jeu PC.

XCOM 2 War of the Chosen

Après une courte intro cucul-la-praline sur « les pécés c’est les meilleurs du monde », Firaxis annonce en exclusivité la sortie d’une extension pour XCOM 2, intitulée War of the Chosen. Au programme : de nouveaux ennemis (les fameux « élus » du titre, mais aussi « The Lost », des humains transformés en zombies – original – (non)), de nouveaux environnements et de nouvelles dynamiques de combats. À titre personnel et même si je n’ai jamais joué à la série, je trouve le design de ces nouveaux aliens particulièrement raté. L’extension sortira le 29 août 2017.

 

Ooblets

Alerte « titre choupignon » ! Toujours aussi craquant, Ooblets se dévoile un peu plus dans cette vidéo exclusive au PC Gaming Show. On retrouve donc ce génial mélange entre PokémonHarvest Moon et l’esprit gentiment barré d’Adventure Time, et on apprend qu’il sera possible de personnaliser entièrement son personnage ainsi que sa maison. Sa direction artistique fait toujours autant de ravages, si tant est que vous soyez amateur de graphismes en low-poly fignolés avec amour (sinon, c’est que vous êtes mort à l’intérieur).

 

Battletech

Tactical au tour par tour situé dans l’univers de Mechwarrior, Battletech est le prochain jeu d’Harebrained Schemes (ShadowRun Returns). Cette fois, tout est en 3D – sommaire mais efficace – et ce nouveau trailer met l’emphase sur les combats, qui mélangent échauffourées à distance ou au corps-à-corps, tout en restant très dynamiques.

 

Mount & Blade II Bannerlords

Les Turcs de TaleWorlds bossent comme des forcenés pour boucler la suite de leur hit Mount & Blade et ça commence à se voir : la modélisation des armures est tout simplement épatante et les batailles mettant en scène pas loin d’une centaine de participants impressionnent. Malheureusement, le jeu n’a pas de date de sortie (probablement courant 2018, certainement pas avant).

 

Total War Warhammer II

Après Total War Warhammer, vient Total War Warhammer II, comme une évidence. C’est un peu plus de la même chose, avec des races en plus (dont les Hauts Elfes et les Hommes Lézards, à l’honneur dans la vidéo ci-dessous), de nouvelles campagnes, etc. Vous pensiez que The Creative Assembly aurait profité de l’occasion pour renommer son jeu en Total Warhammer II ? Raté, ils gardent cette affreuse répétition, aussi disgracieuse à l’écrit qu’elle est encombrante à l’oral. Sortie prévue pour le 28 septembre prochain.

(À ce moment de la conférence, on a eu droit à un trailer pour un jeu de cartes vilain comme tout (Shadowverse), avant d’enchaîner sur un tunnel d’ennui d’une vingtaine de minutes consacré au hardware, à la VR et à l’esport. Merci Intel !).

Tunic

Alerte « titre choupignon #2 » ! Après Ooblets (voir plus haut), Tunic dévoile lui aussi un univers low-poly, blindé d’effets de lumière réaliste et une occlusion ambiante du plus bel effet. Anciennement nommé Secret LegendTunic se présente comme un Zelda-like (les anciens, pas Breath of the Wild), avec un système de combat où la garde et la parade seront essentielles. Clairement l’un des mes chouchous de cette conférence.

(Nouveau tunnel d’ennui sponsorisé par PLAYER UNKNOWN’S BATTLEGROUNDS (Dieu que ce titre est nul), le mec de Tripwire qui revient causer de Killing Floor 2 (comme chaque fois dans le PCGS) et des vidéos de titres déjà présentés pendant la conférence Xbox (Forza 7Sea of Thieves et The Last Night). Merci Crosoft !).

YLands

YLands ou Your Lands, comme l’explique l’un des développeurs de Bohemia Interactive (ArmA), sera un énième jeu de survie/craft en multi en ligne. L’originalité vient de sa direction artistique low-poly – encore ! – et de sa profusion de biomes (far-west, île tropicale, ville moderne, chateau médiéval…) qui serviront à l’élaboration de scénarios à partager sur Internet. Un mode éditeur (qui a l’air plutôt bien fichu) permettra de créer ses propres aventures ou de modifier à la volée celles téléchargées. Bohemia nous ayant habitué à des titres ultra réalistes et réservés aux monomaniaques des flingues, il est rafraîchissant de les voir se lancer dans une toute autre direction.

 

GriftLands

Après avoir annoncé Oxygen Not Included l’an dernier dans ce même PC Gaming Show, Klei revient avec une nouvelle annonce exclusive : GriftLands, un RPG de science-fiction, affichant une fois de plus un style 2D comics sublime qui rappelle leurs premiers titres (Shank en tête). Côté gameplay, les choses sont encore un peu floues, même si ce premier trailer laisse penser que le jeu sera non-linéaire (peut-être une composante procédurale ?) et que les options non guerrières seront de la partie pour résoudre certaines situations. Et connaissant le parcours sans faute de Klei, on va surveiller de très près les prochaines annonces !

(Encore un passage chiant consacré à deux titres VR : Lone Echo et Echo Arena, tous deux développés par Ready At Dawn. *bâillement*).

Lawbreakers

Cliff Bleszinski revient au PCGS pour parler brièvement de son prochain projet, Lawbreakers. On en sait maintenant un peu plus, même si ces infos viennent de joueurs payés pour les dire : Lawbreakers sera un fast FPS multijoueur, qui reprend le système de personnages uniques des MOBA et d’Overwatch, tout en ajoutant une gestion de la gravité (et de l’antigravité) à la demande du joueur, ainsi que des jetpacks et des grappins. Le jeu sort le 8 août et coûtera aux alentours de 30 €.

 

Wargroove

Chucklefish (Starbound et l’éditeur de Stardew Valley) est venu montrer son Advance Wars médiéval (les mecs qui me sortent Fire Emblem, prière de quitter cette page asap svp, il n’y a pas d’unités uniques dans Wargroove), dont les animations et le pixel art sont mimi comme tout. Le jeu comportera 12 campagnes scénarisées, ainsi que du multi en ligne et local (fuck yeah instabuy). Ils ont aussi profité de leur présence pour démontrer l’accessibilité de l’éditeur de niveaux : en moins de trois minutes, une carte basique avec un script était créée et prête à être partagée. Impressionnant.

Voilà, le PC Gaming Show 2017, c’est terminé ! Au final, la conférence était un peu moins ennuyeuse que les années précédentes (moins de blabla prémâché, plus de vidéos), même si on n’a pas échappé à quelques moments gênants dont on se serait bien passé.

Il est toujours un peu décevant de voir que des titres prometteurs comme Tunic ou Ooblets n’ont pas les honneurs d’être présentés sur la scène, mais sont relégués à des intermèdes à la pertinence discutable : la malheureuse YouTubeuse qui se chargeait de ces intermèdes peinait à cacher son manque d’enthousiasme, ainsi que son statut de « potiche », inacceptable aujourd’hui.

Dommage également que la conférence s’achève sur une note aussi ridicule avec Microsoft qui fait croire à la sortie d’un nouveau Age of Empires pour annoncer… la version HD du tout premier épisode. C’est cool, mais on aurait préféré un véritable quatrième épisode.

Go-Ichi

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de