E3 2016 : Kojima présente Silent Hi- ahem, Death Stranding

death-stranding-4Je le reconnais volontiers, je ne porte pas particulièrement Kojima l’homme public dans mon cœur : entre son sexisme latent qu’il déguise (et que beaucoup excusent) en « vision d’auteur » et l’ego-trip permanent qu’il nous impose dans ses MGS, le père Hideo me court un peu sur le haricot.

Pourtant, Kojima le développeur/game designer réussit systématiquement à me hyper pour ses nouveaux projets, grâce à des trailers sacrément bien foutus (celui de P.T. était incroyable). Et son futur Death Stranding n’échappe pas à la règle.

Au cours d’une conférence Sony déjà pas avare en annonces surprises et vidéos de gameplay détaillées, Kojima a créé l’évènement en débarquant sur scène : rien n’avait fuité avant le début des hostilités, pas de rumeurs crédibles concernant l’annonce d’un nouveau projet (malgré la création de son studio post-Konami, Kojima Productions -sic-) et encore moins celle d’un trailer à cet E3.

Et pourtant, après un petit taunt bien mérité à l’adresse de Konami (« I’m back ! »), le petit Hideo nous balance le teaser de son prochain jeu. La vidéo donne une fois de plus des frissons grâce au choix d’une chanson parfaitement adaptée (« I’ll keep coming », de Low Roar) :

Un teaser très mystérieux, rempli de symboles étranges, dont l’absence de tout gameplay rend terriblement séduisant : toutes les possibilités sont ouvertes et Kojima joue à fond la caisse la carte du titre zarbi qui ne répond à aucun code sur son Twitter.

On retiendra cette fabuleuse ambiance apocalyptique qui rappelle l’introduction du Prometheus de Ridley Scott, avec ces plages de sable noir jonchées de poissons et baleines échoués (le terme « death stranding » est justement utilisé pour nommer ce phénomène de poissons qui s’échouent inexplicablement pour mourir) ; des figures humanoïdes volantes de sinistre augure ; et un Norman -Daryl Dixon- Reedus motion-capturé, l’autre rescapé du projet avorté Silent Hills, dont l’abdomen lacéré d’une croix évoque autant une expérience scientifique borderline qu’une référence occulte.

De plus, le thème de la natalité (et de la mort aussi, bien sûr) est au cœur de ce trailer-concept : le personnage de Reedus serre contre lui un nourrisson qui semble mort-né et qui disparaît mystérieusement, laissant des empreintes de mains noires sur son corps nu. Reedus – pourtant dénué de nombril – et le bébé sont reliés par un cordon ombilical noir, comme un câble, et tous les poissons et crustacés agonisant sur le rivage possèdent également des cordons qui se perdent dans l’océan. Un panorama de fin du monde diablement frappant, qui reste en mémoire longtemps après avoir vu le trailer.

 death-stranding-2 death-stranding-3

Dans sa série de tweets post-conférence, Kojima nous parle de la mort dans le jeu-vidéo et du sens nouveau qu’il compte donner à cette constante vidéoludique : après les Souls, qui avaient déjà grandement changé notre rapport à la mort de l’avatar, il sera intéressant de voir ce que Kojima a à nous proposer sur le sujet, son talent en matière de gameplay méta et novateur n’étant plus à prouver.

Il cite également l’auteur Kôbô Abe, pour l’une de ses nouvelles sur les premières inventions de l’humanité, la corde et le bâton. Étrangement, la nouvelle en question s’intitule « The Stick » (Bou, en japonais, non traduite en français), alors que Kojima la nomme « Rope » : erreur de traduction, de mémoire (Kojima dit l’avoir lu au lycée) ou un indice de plus à prendre en compte dans la résolution du mystère entourant Death Stranding ?

On n’en saura pas beaucoup plus pour le moment : Kojima continue sa série de tweets sibyllins sur le sens du bâton (qui sert à repousser des menaces) et de la corde (qui permet de se lier ou de contraindre), tout en défiant les futurs joueurs de découvrir comment utiliser ces deux outils à bon escient dans son jeu. Ce qui, il faut le reconnaître, ne nous avance pas bien loin.

Bref, en bon communiquant, Kojima maîtrise à la perfection l’art du teaser en multipliant les détails intrigants (donnant lieu à de nombreuses interprétations et spéculations chez les fans), reste maintenant qu’il délivre l’expérience hors du commun qu’il nous promet !

Source : Kojima Productions

  • Sironimo20/06/2016 à 18:22Permalink

    Surement un trailer fait à l’arrache… la peinture est même pas sèche … :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *