60 secondes avant l’Apocalypse !

60s-0-logoC’est ainsi que l’on peut résumer le pitch de 60 seconds! par le jeune studio polonais Robot Gentleman : vous n’avez effectivement qu’une seule et unique minute pour rassembler vivres, équipements et famille, avant le déclenchement d’une bombe nucléaire.

Il faudra donc en premier lieu explorer sa maison à la recherche de conserves, bouteilles d’eau, équipements divers et variés, sans oublier d’emporter les différents membres de sa famille ! Car, à la fin de cette fatidique minute et une fois à l’abri (anti-atomique, évidemment (1)), il va falloir survivre le plus longtemps possible.

Et cette longévité sera déterminée par les ressources rassemblées avant la fin du monde, mais également via des mécaniques de rationnement de la nourriture (pas de dessert pour Ted, ce soir !) et d’expéditions risquées dans la désolation post-atomique quand les vivres viennent à manquer. Expéditions dont les issues dépendront des équipements que vous aurez récupéré dans la première phase : avez-vous pensé à prendre la hache anti-incendie ou un fusil ? Cela pourrait se révéler utile lorsque vous sortez affronter des pillards…

 60s-1 60s-2

Des événements aléatoires seront également à gérer, avec un impact éventuel sur la santé (physique comme mentale) des personnages : un peu à la façon des avaries dans FTL – Faster Than Light où vous deviez décider de donner un coup de main à ces pauvres civils attaqués ou d’attendre la fin des combats pour récupérer les restes. La même chose mais avec des cafards mutants.

Le jeu est prévu pour sortir sur un paquet de plateformes, même s’il sortira en priorité sur Windows, Android et iOS pendant le deuxième trimestre 2015. Les versions Windows Phone 8 (1), Mac et Linux sont prévues mais leurs dates de sorties n’ont pas encore été annoncées.

Et si ce concept vous intéresse n’hésiter pas à voter pour lui sur Steam via sa page Greenlight

(Poisson d’Avril ! Le jeu est déjà greenlighté ! (1)).

Source : RobotGentleman.com

(1) HAHAHA !

HAHAHAHAHA !

HA-HA.

Ahem.

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de